You are currently viewing Lithiase Biliaire Complication : Causes et Symptômes
Lithiase biliaire

Lithiase Biliaire Complication : Causes et Symptômes

Lithiase biliaire complication : la lithiase biliaire est une affection fréquente dans les pays occidentaux. En France, elle touche 10 à 15 % de la population adulte et jusqu’à 30 % des personnes au-delà de 60 ans. Dans une large majorité des cas, les responsables sont des calculs insolubles constitués de sels de cholestérol logés à l’intérieur des voies biliaires ou de la vésicule.

Joignez-nous en UN CLIC !

Symptômes et Signes de la Lithiase Biliaire

Environ 80% des personnes atteintes de calculs biliaires sont asymptomatiques. Les autres présentent des symptômes allant d’un type caractéristique de douleur (colique biliaire) à une cholécystite, à une cholangite potentiellement mortelle. La colique biliaire est le symptôme le plus fréquent.

Les calculs traversent occasionnellement le canal cystique sans provoquer de symptômes. Cependant, la plupart des migrations de calculs biliaires entraînent une obstruction des canaux cystiques qui, même transitoire, provoque des coliques biliaires. En effet, la colique biliaire commence de manière caractéristique dans le quadrant supérieur droit, mais peut survenir ailleurs dans l’abdomen. Elle est souvent mal localisée, en particulier chez les diabétiques et les patients âgés. La douleur peut irradier dans le dos ou le long du bras. Lithiase biliaire complication.

Les épisodes commencent soudainement, deviennent intenses en 15 minutes à 1 heure, restent à une intensité constante jusqu’à 12 heures (généralement < 6 heures), puis disparaissent progressivement en 30 à 90 minutes, laissant une douleur sourde. La douleur est généralement suffisamment intense pour envoyer les patients au service des urgences pour un soulagement.

De plus, les nausées et certains vomissements sont fréquents, mais la fièvre et les frissons ne surviennent que si une cholécystite s’est développée. Une sensibilité légère du quadrant supérieur droit ou de l’épigastre peut être présente ; les signes péritonéaux sont absents. Entre les épisodes, les patients se sentent bien. Lithiase biliaire complication.

Lithiase Biliaire Complication : Causes

Les principales causes de formation de la la lithiase biliaire sont :

  • trop grande quantité de cholestérol dans la bile,
  • quantité insuffisante de sels biliaires dans la bile,
  • mauvaise contractilité de la vésicule biliaire.
  •  une accumulation de pigments (notamment de bilirubine, libérée des globules rouges lors de leurs destructions) ;
  • une accumulation de cholestérol (dans le cas d’une surcharge en cholestérol et de traitement hypocholestérolémiant).
Lithiase biliaire
           Dépôts de cholestérol en jaune

Facteurs de Risque

Voici quelques facteurs de risque de souffrir de lithiases biliaires :

  • personne obèse ou ayant un surplus de poids ;
  • femmes (2 à 3 fois plus de femmes que d’hommes en souffrent);
  • personnes âgées (10 à 15% des hommes, et 25 à 30% des femmes de plus de 70 ans en souffrent) ;
  • sujets souffrant de la maladie de Crohn ou de colite ulcéreuse ;
  • des personnes ayant subit une chirurgie bariatrique ;
  • individu dont le poids a diminué rapidement ;
  • personnes d’origine amérindienne ou hispanique ;
  • les femmes qui prennent un traitement hormonal de substitution ou une méthode de contraception hormonale. Lithiase biliaire complication.

 

Complications

Les complications les plus fréquentes des calculs biliaires sont la cholécystite et la lithiase du cholédoque, ainsi que l’angiocholite aiguë.

La cholécystite
On distinguera la cholécystite de la cholécystite aigüe. La cholécystite est l’inflammation de la vésicule biliaire. Elle se caractérise par la survenue de douleurs abdominales, de la fièvre. Tandis que la cholécystite aiguë est une infection de la vésicule biliaire et de son contenu. En effet, la lithiase bouche le canal et empêche la bile de circuler. Cela entraîne une infection de la bile et ensuite de la vésicule biliaire. Parfois, le canal peut être bouché par une tumeur, bien que cela soit moins fréquent.
D’autres cas de cholécystite aigüe, sans lithiase, peuvent être dus à une infection bactérienne ou encore des états de choc, mais ils apparaissent en général chez des personnes qui souffrent déjà de diabète ou qui sont immunodéprimées. Lithiase biliaire complication.

Lithiase biliaire complication
          Lithiase biliaire complication

L’angiocholite aigüe
Suite à une lithiase du cholédoque, il est possible qu’une infection, appelée angiocholite aigüe survienne. Les germes responsables de l’angiocholite aigüe sont principalement E. Coli, les entérocoques ou les klebsielles. Cependant, dans 10% des cas d’angiocholite aigüe, cela peut découler d’une malformation des voies biliaires, à une tumeur présente dans les voies biliaires ou encore à une tumeur du pancréas.

La lithiase du cholédoque
Le cholédoque est le canal qui relie l’intestin à la vésicule biliaire. Ce canal peut également être bouché par une lithiase et représente alors la lithiase du cholédoque. Cela bloque ainsi l’écoulement de la bile et provoque la survenue d’un ictère (jaunisse).

Autres complications : 
Si le canal pancréatique est bouché par des calculs biliaires, il peut s’en suivre une pancréatite.

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez Captcha ici : *

Reload Image