You are currently viewing Microlithiase testiculaire, tumeur bénigne source d’infertilité

Microlithiase testiculaire, tumeur bénigne source d’infertilité

Microlithiase testiculaire: La microlithiase testiculaire est une affection relativement courante qui représente le dépôt de multiples minuscules calcifications dans les deux testicules.  Cependant, il y a cinq microcalcifications dans un testicule, bien que les définitions varie dans le passé. Dans la majorité des cas, la microlithiase testiculaire est bilatérale. La microlithiase testiculaire  s’observe chez jusqu’à 0,6 % des patients subissant une échographie scrotale. La fréquence de la microlithiase testiculaire atteint 17,5 % chez les hommes atteints du syndrome de Klinefelter et 36 % chez les hommes atteints du syndrome de Down.
Découvrir ICI les remède contre le sinusite

Origine de la microlithiase testiculaire

Cette pathologie a des causes inconnues où des dépôts de calcium se forment dans la lumière des tubules séminifères ou proviennent des composants de la membrane basale tubulaire.  Parmi celles-ci, figuraient des hypothèses attribuant la microlithiase testiculaire à diverses causes, notamment la liquéfaction des dendrites protoplasmiques d’un spermatocyte, les ovocytes ectopiques dans les testicules dysgénétiques, les spermatogonies déplacées, les cellules calcifiées indifférenciées ou desquamées, le dépôt de glycoprotéine autour du nid de matériel  cellulaire versé dans le lumière tubulaire et cellules de Sertoli anormales . Bien que, les microlithes sont asymptomatiques, ne causent pas de douleur et sont si petits qu’ils sont impalpables. Les microlithes sont observés dans les testicules et dans des structures extra-testiculaires telles que les poumons et le système nerveux central, des facteurs génétiques jouant également un rôle dans leur développement.

veillez nous Contacter sur WhatsApp

Microlithiase testiculaire
Schéma montrant la microlithiase testiculaire

Différentes fromes de la microlithiase testiculaire

Il existe deux types de microlithes testiculaires  : les corps à hématoxyline et les calcifications lamellaires.

Au microscope optique et électronique, les microlithes se composent de deux zones, à savoir une zone centrale calcifiée et des fibres de collagène stratifiées en enveloppe multicouches, toutes deux recouvertes d’une fine capsule fibreuse d’épithélium spermatogène. Les microlithes peuvent occuper 30 à 40 % des tubules séminifères et avoir une taille comprise entre 50 et 400 μm. Ils n’affectent généralement pas les cellules de Leydig et la majorité des tubules séminifères non impliqués ont souvent des spermatogonies anormales et des diamètres luminaux réduits. Caractéristique de la microlithiase:  petits foyers échogènes non ombragés de même taille observés dans les testicules. La microlithiase testiculaire peut être unilatérale ou bilatérale.

                   Symptômes 

La microlithiase testiculaire en soi est asymptomatique.   Et généralement découverte accidentellement lorsque le contenu scrotal est examiné par échographie, ou trouvée en association avec des conditions symptomatiques.

  Microlithiase testiculaire: Facteurs de risque

  • Tumeur germinale antérieure
  • Antécédents de maldescente testiculaire
  • Antécédents d’orchidopexie
  • Atrophie testiculaire <12 ml de volume (le volume testiculaire moyen normal estimé à 18 ml)
  • Antécédents de tumeur germinale chez un parent au 1er degré.

     Cliquer ICI pour avoir connaissance des vertus de fenugrec et testostérone            

                                 Diagnostic 

Diagnostiquée la microlithiase par échographie. Car les microlithes sont clairement identifiés comme des foyers hyperéchogènes. Ce qui ne présentent pas d’ombrage acoustique postérieur, d’une taille inférieure à 3 mm. Différentes définitions existent sur le diagnostic de la microlithiase. Mais la définition la plus universellement accepté est que cinq microlithes ou plus sont vus par champ de vision à l’échographie. Lorsque cette maladie est répandue et observée dans tout le testicule, elle est décrite comme une apparence de « tempête de neige ».

Échographie de la microlithiase testiculaire

Pour l’examen il faut faire une échographique. Elle apparaît sous la forme de petits foyers hyperéchogènes non occultants dont le diamètre varie de 1 à 3 mm. Ces foyers se produisent dans le parenchyme testiculaire et, bien qu’habituellement distribués uniformément, peuvent distribués périphériquement ou segmentairement. Un système de notation arbitraire utilisé en échographie :

  • Grade 1 : 5 à 10 microcalcifications
  • Grade 2 : 11 à 20 microcalcifications
  • Grade 3 : 21 à 30 microcalcifications
  • Grade 4 : > 30 microcalcifications

                         Traitement 

une affection détectée en conjonction avec des facteurs de risque . Un suivi annuel avec échographie et un auto-examen mensuel conseillés.  Les patients dont les testicules sont petits ou atrophiques avec des microlithes présentent un risque accru. Lors de l’orchidectomie chez les patients atteints de tumeur germinale, s’il existe une microlithiase testiculaire dans le testicule controlatéral, ou si le testicule controlatéral est atrophique. Une biopsie du testicule controlatéral  recommandée afin de rechercher un SIC (carcinome in situ).

Laisser un commentaire

Entrez Captcha ici : *

Reload Image