You are currently viewing feuilles de djeka : comment l’utiliser

feuilles de djeka : comment l’utiliser

« feuilles de djeka »

Les bienfaits du des feuilles de djeka chez la femme

Catégories : Maladies de la FemmeRemèdes Recettes Traitements

Indications : Infections urinaires, Hydrosalpinx, relâchement du Vagin, Trompes bouchées, sécheresse vaginale, Pertes blanches sales, Règles puantes, mal de gorge, bronchite, anémie, absence de règles, infections urinaires, saignement après accouchement, vaginites, relâchement du vagin, gros ventre, etc.

Description

Description des feuilles de djeka

Le nom « Djeka » pour ses feuilles aux multiples vertus nous viens des Dioulas en Côte d’Ivoire mais au Bénin, elles sont appelées Klan Madou par les Gouns. Scientifiquement appelées « Alchornea Cordifolia » ou « feuilles de mérinard » en français facile, elles sont aussi connues sous le nom de « coller serrer ». On les rencontre dans les forêts ombrophiles ; les galeries forestières de l’Afrique tropicale et bien souvent le long des rivières.

Cette feuille, un puissant antibiotique très utilisée en médecine traditionnelle africaine, est une espèce de feuille appartenant à la famille des Euphorbiaceae. Les feuilles de Djéka, à bord souvent denté avec un long pétiole, poussent sur un arbuste pouvant atteindre quelques mètres de hauteur. Il possède de nombreuses branches dressées et évasées depuis la base, parfois retombantes selon l’endroit où la plante pousse. Ndiasanté vous présente les bienfaits des feuilles de djeka.

Les fleurs femelles des feuilles de mérinard sont de couleur verdâtre, très petites et poussent en forme de grappes pendantes sur les branches ou le tronc. Les fleurs mâles, quant à elles, sont en forme de panicules axillaires pouvant atteindre 20 cm de long. Ses fruits sont petits couverts de fins poils étiolés ; de formes capsulaires à deux loges subsphériques, légèrement aplatis avec deux longs styles persistants pouvant atteindre 7 cm de long. Ndiasanté vous présente les bienfaits des feuilles de djeka

 

Origine et composition des feuilles de Djeka

Comme nous le disions plus haut, les feuilles de Djéka sont originaires d’Afrique et plus précisément d’Afrique de l’Ouest. Le Djéka s’étend depuis le Sénégal jusqu’au Kenya en passant par la Tanzanie et vers le sud dans toute l’Afrique centrale jusqu’en Angola.

Il est très cultivé en Côte d’Ivoire et en R.D. du Congo pour ses usages médicinaux. La plante en elle-même, des feuilles jusqu’aux racines, est riche en flavoïde, en tanin, en coumarine, en acides aminés, en stéroïde, en triterpénoïde, en terpénoïde, en stérol, et quelques traces d’alcaloïdes. De ses graines on extrait une huile riche en acides gras époxydes.

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessous https://uses.plantnetproject.org/fr/Alchornea_cordifolia_(PROTA)

 

Les vertus thérapeutiques des feuilles de Djeka

Depuis des lustres, les feuilles de Djéka sont très utilisées par les femmes africaines dans leur routine de bien-être et dans leur intimité. En effet, étant un antibiotique et un désinfectant naturel, les feuilles de Djèka permettent de nettoyer le ventre des impuretés et de soigner les blessures occasionnées par l’accouchement. Mais ses actions ne s’arrêtent pas là. Le Djéka est devenu au fil du temps l’allié par excellence de ces femmes surtout en ce qui concerne leur intimité grâce à ses diverses propriétés. Il permet entre autre de :

  • Tonifier et resserrer les muscles du vagin ;
  • Apaiser les démangeaisons vaginales ;
  • Détoxifier et revitaliser l’utérus ;
  • Rééquilibrer la flore vaginale ;
  • Atténuer et soulager les règles douloureuses ;
  • Supprimer les mauvaises odeurs qui se dégagent du vagin ;
  • Soigner les troubles gastro-intestinaux et stimuler l’appétit ;
  • Eliminer les pertes blanches nauséabondes ;
  • Purifier le ventre et le bas ventre ;
  • Empêcher les infections urinaires.
  • Déboucher les trompes bouchées.

Ce sont différentes vertus qui font du Djeka une plante très spéciale pour la femme depuis longtemps mais encore plus aujourd’hui. De plus, il n’entraine aucun effet secondaire puisqu’il est purement d’origine naturelle. Rajoutons qu’en plus de ces vertus citées plus haut, le Djeka a une autre vertu insoupçonnée. Il permet de décupler le plaisir sexuel, ce qui garde un couple encore plus soudé car le sexe constitue une arme très efficace au sein de tous les couples. Ndiasanté vous présente les bienfaits des feuilles de djeka

Comment utiliser les feuilles de Djeka ?

L’utilisation du Djéka varie en fonction du mal à combattre. Si vous avez recours aux feuilles fraiches directement cueillies, pour la préparation, vous devrez en premier lieu, faire bouillir 100g de feuilles dans 2 litres d’eau. Laissez ensuite votre décoction tiédir avant de la transvaser dans une bouteille. Buvez deux à trois tasses de la décoction par jour, et ce pendant un mois selon votre mal. Là ce n’est qu’une posologie aléatoire. Pour être un peu plus précis, nous vous recommandons de boire deux tasses de la décoction, pendant un mois entier, pour traiter l’infection urinaire. Pour déboucher les trompes, il faut la boire pendant trois mois toujours à raison de deux tasses par jour. N’oubliez surtout pas de réserver un verre de la posologie pour le soir au coucher. Il est aussi possible d’utiliser la décoction pour votre toilette intime afin de resserrer et lubrifier le vagin ainsi que pour vaincre la vaincre de libido.

NB : Il est bénéfique d’associer le Djéka avec le Gongoli, 4 cotés, des clous de girofle et du nep nep pour en optimiser les effets.

Au cas où vous préfèreriez recourir à la poudre de Djéka, il vous suffit de faire infuser une cuillère à café de la poudre dans une tasse de liquide très chaud ; le laisser tiédir et boire sans interruption pendant un mois à raison d’une tasse matin, midi et soir. Ou encore, vous pouvez simplement faire bouillir une cuillère à soupe de la poudre dans 2 litres d’eau et en boire une demie tasse trois fois par jour pendant un mois. Ndiasanté vous présente les bienfaits des feuilles de djeka

Attention !!! L’utilisation du Djéka est proscrit chez les femmes enceintes

NB : Pour resserrer le vagin il suffit d’utiliser l’infusion ou la décoction pour la toilette intime à l’aide d’une poire ou en bain de siège les soirs au coucher. En cas de stérilité féminine, prendre la potion du premier jour des règles jusqu’au quatorzième et arrêter. En l’absence de grossesse, il faut reprendre le même processus en début de chaque cycle menstruel jusqu’à la conception effective. Il est important de respecter ces interruptions car le Djéka utiliser dans certaines conditions est abortif. Ndiasanté vous présente les bienfaits des feuilles de djeka

A lire :

infection urinaire traitement naturel

astuces de grand mère pour redevenir vierge

comment soigner les fibromes naturellement

les bienfaits des feuilles de kinkeliba