Tisanes : fausses couches

30.00

Ce traitement naturel que vous propose nos phytothérapeutes est composé d’alcaloïdes de tanins, de tisanes fait à base de plante extraits des principes actifs essentiels à l’industrie pharmaceutique et de substances emménagogue qui empêche les cellules endométriales issues du reflux de sang menstruel de séjourner dans les trompes ou dans les ovaires. Ainsi ce traitement vient pour bloquer la stagnation des fragments d’endomètre nom expulsés de l’utérus. Ces fragments d’endomètre sont les principales causes de douleurs. Procurez-vous de ce traitement naturel sans effet secondaires pour en finir une fois de bon avec cette maladie. Il permet donc de lutter contre les fausses couches.

 

Indications :

Fausse couches à répétition, menace de fausses couches, grossesses délicates.

Pour guérir, il faut un traitement complet. Le traitement est composé de 12 sachets et nous faisons un sachet à 30 euros l’unité.

Description

Notre traitement permet de lutter contre les fausses couches répétées. Il permet également de protéger la mère et son bébé. Il permet de réduire la salivation, les nausées et les vomissements durant la grossesse.

Indications :

Fausses couches à répétition, menace de fausses couches, grossesses délicates.

Au début de la grossesse, le test de grossesse qui était positif devient négatif. Puis quelques jours après, au cours de saignement douloureux, il y a expulsion de l’œuf. Les fausses couches, bien qu’elles soient plus fréquentes qu’on ne le pense (elles concernent environ 20% des grossesses chaque année, et 15 à 25 % des femmes) restent un sujet tabou. Beaucoup de femmes se sentent isolées dans cette situation, avec leurs questions et leurs inquiétudes.

Les fausses couches : qu’est ce que c’est ?

La fausse-couche est un avortement spontané, intervenant souvent lorsque l’embryon ou le fœtus présente une anomalie génétique ou lorsqu’il ne parvient pas à s’implanter dans l’utérus. Elle a lieu durant les 6 premiers mois de la grossesse, mais la majorité des fausses couches a lieu avant un mois et demi de grossesse. Si vous souffrez d’une anovulation, vous pouvez découvrir le traitement en cliquant ici.

Les signes de fausse-couche

Les premiers signes peuvent être les saignements ou les douleurs : crampes, vomissements, douleurs de règles… Attention tout saignement n’est pas synonyme de fausse couche mais doit être prise en charge par un médecin. De légères pertes sanguines intermittentes (en provenance du col de l’utérus ou du futur placenta) peuvent être normales.

C’est le principal symptôme. Ces saignements peuvent arriver de façon variable réapparaître à répétition. Si vous saignez de façon ininterrompue, il faut vous rendre aux urgences au plus vite. Après un saignement, il faudra procéder à un examen approfondi, et vous allonger, le plus possible. Si les saignements sont plus abondants ou continus, avec des caillots, sont souvent le signe qu’une fausse couche se déclare.

Fausses couches : les crampes, un signe trompeur

La douleur n’est pas vraiment symptôme d’une fausse couche en cours. Par contre, si les douleurs pelviennes sont accompagnées de crampes, de diarrhées, de vomissements ou de douleurs de règles, il s’agit peut-être d’un début de fausse-couche, même si malheureusement les médecins ne peuvent rien faire pour empêcher l’arrivée d’une fausse couche. La seule urgence est quand le sang coule incessamment, en quantité : il faudra alors sûrement effectuer un curetage.

Parfois, c’est la disparition des signes de la grossesse (les seins dégonflent, les nausées s’estompent) qui donne le signal. La disparition des signes de la grossesse (seins gonflés…) peut également signifier qu’elle est arrêtée. Lorsqu’il n’y a pas eu de signes précurseurs, c’est souvent au cours de l’échographie que l’on constate l’arrêt de la grossesse. Un œuf mort peut rester en place pendant 4 à 10 semaines.

Quels examens sont nécessaires ?

Consultez votre médecin qui vous fera passer une échographie.
– Si l’expulsion est spontanée et complète, il n’y a aucune intervention médicale.
– Mais aussi Si l’expulsion est incomplète, des comprimés de prostaglandines, hormones provoquant des contractions, permettront d’évacuer le reste. Si besoin, le médecin a recours à une aspiration grâce à une petite canule reliée à une pompe qui permet de vider l’utérus ou à un curetage afin de racler la muqueuse utérine, sous anesthésie générale. Cette intervention est suivie généralement d’une courte hospitalisation.
– Lors d’une fausse couche tardive, une hospitalisation est nécessaire à cause des risques hémorragiques. L’expulsion du fœtus se fait sous péridurale ou sous anesthésie générale.
Une fois l’utérus vidé, un nouveau cycle recommence.

Notre traitement Remède Bio:

Notre traitement a une durée de trois mois et permet de lutter contre les fausses couches. Vous serez suivi par l’un de nos phytothérapeute.

En cas de stérilité féminine, vous pouvez cliquez ici pour en savoir plus.

Pour nous contactez, cliquez ici

Paris : 07 56 93 74 62

WhatsApp : (00229) 67 31 11 12

Afrique : (00229) 97 18 15 58

En partenariat avec la poste et DHL, nous livrons dans tous les pays du monde.