discopathie dégénérative et invalidité : traitement naturel

53.00

Ndiasanté vous propose des traitements naturels à base de plantes.

Description

La discopathie dégénérative (DDD) est une affection médicale caractérisée par des changements anatomiques et une perte de fonction à des degrés divers d’un ou plusieurs disques intervertébraux de la colonne vertébrale d’une amplitude suffisante pour provoquer des symptômes. Dans ce produit nous parlons de « discopathie dégénérative et invalidité ».

On pense que la cause principale est la perte de protéines solubles dans le liquide contenu dans le disque, avec la réduction résultante de la pression oncotique , qui à son tour entraîne la perte de volume de liquide. Les forces normales descendantes provoquent la perte de la hauteur du disque affecté et la distance entre les vertèbres est réduite. « discopathie dégénérative et invalidité »

Diagnostic

Le diagnostic de discopathie est fait grâce à un examen clinique, complété par une radiographie lombaire ou une IRM.

Pourquoi les disques intervertébraux s’usent-ils ?

La colonne vertébrale est constituée de l’empilement de 24 vertèbres : 7 vertèbres cervicales, 12 dorsales, et 5 lombaires. Toutes ces vertèbres sont articulées entre elles. Entre chacune d’elles se trouve un « coussinet », le disque intervertébral, qui participe à cette articulation. « discopathie dégénérative et invalidité »

Les pathologies dégénératives arrivent à cause des sollicitations excessives du rachis. Ces disques peuvent s’user à la suite de mouvements répétitifs, de port de charges lourdes, de mauvaises postures. Mais le facteur essentiel provoquant la dégénérescence des disques intervertébraux est le vieillissement.

Le disque perd alors sa souplesse et devient rigide. Il se tasse et diminue de hauteur. Dans les cas les plus graves, le disque peut disparaître complètement.

Mode d’action du traitement naturel de la discopathie dégénérative

En traitement pour soigner naturellement la déminéralisation squelettique, des plantes, minéraux et vitamines prennent en compte tous les paramètres de l’ostéoporose – articulaires, osseux, hormonaux -selon l’âge et le genre. C’est ce que fait notre traitement qui est constitué des meilleures plantes riches en calcium et en potassium. Dans ce produit nous parlons de « discopathie dégénérative et invalidité ».

A lire :

www.remedebio.com

www.tisaneafricaine.net

www.amanbio.net

Les symptômes et l’évolution

Le symptôme majeur des discopathies est la lombalgie (mal de dos, tour de reins, ….

L’évolution de ces lombalgies est variable en fonction du stade et de l’importance des discopathies.

  • Phase aiguë (moins de 6 semaines) :

Au début, les lombalgies évoluent par crises aiguës, on appelle ces crises  lumbagos ou lombalgies aigües communes.

Ils correspondent à un blocage du dos au niveau des lombaires et peuvent être très invalidants. Ils surviennent souvent après un effort ou un faux mouvement. Ils peuvent évoluer entre 15 jours et 3 mois.

Ils sont très fréquents, puisque 80% de la population présente au moins un épisode au cours de sa vie. Avoir eu un épisode de lumbago n’implique pas nécessairement qu’un nouvel épisode surviendra.

En cas de réelle discopathie, les crises peuvent donner plusieurs épisodes par an avec des intervalles sans douleur.

  • Phase subaiguë (entre 6 semaines et 3 mois) :

Il s’agit d’une lombalgie atypique, qui représente souvent une évolution de la pathologie vers un mode chronique.

  • Phase chronique (plus de 3 mois) :

D’abord, le nombre et le rythme des lumbagos s’accélèrent, puis ils surviennent pour des efforts de plus en plus minimes et enfin la douleur devient quotidienne.

Ces douleurs sont souvent accentuées le soir après les efforts de la journée.

À ce stade, les lombalgies sont invalidantes et compliquent les actes de la vie quotidienne ainsi que les activités professionnelles.

Elles sont présentes dès le matin au réveil avec nécessité d’un « dérouillage » de plusieurs minutes avant de pouvoir commencer ses activités.

En fonction de la pathologie sous-jacente, (discopathie, arthrose, spondylolisthésis, …), des sciatiques ou des cruralgies peuvent accompagner les crises de lumbago. Ces symptômes des membres inférieurs sont souvent spontanément régressifs. Dans ce produit nous parlons de « discopathie dégénérative et invalidité ».

A lire

Soigner le condylome

Eviter les crises cardiaques

Soigner l’obésité

Eviter une cardiopathie

VIH et solution naturelle

Guérir du SIda naturellement

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “discopathie dégénérative et invalidité : traitement naturel”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez Captcha ici : *

Reload Image