You are currently viewing molluscum contagiosum traitement naturel

molluscum contagiosum traitement naturel

« molluscum contagiosum traitement naturel ». Ndiasanté vous propose un traitement naturel basé sur les plantes.

Le Molluscum Contagiosum : Définition, Causes, Symptômes et Traitement naturel

Définition

Le molluscum contagiosum est une infection bénigne de la peau. Très courante, cette pathologie virale est provoquée par un poxvirus de la même famille que la variole. Le virus responsable de cette pathologie existe sous plus de 4 formes différentes. Le type 1 est la forme la plus répandue du virus qui touche principalement les enfants âgés de moins de 8 ans (environ 2 à 10% des enfants). Bénigne mais très contagieuse, cette pathologie se manifeste par la présence de multiples petites surélévations de peau nacrées, de couleur chair, dures et ombiliquées (c’est-à-dire qu’elles ont de petits trous à leur sommet), siégeant principalement sur le visage, les plis des membres et les aisselles. « molluscum contagiosum traitement naturel »

La contagion se fait entre enfant par contact direct (lors de jeux ou de bains), ou indirect (prêt de sous-vêtements, linge de toilette…) et par manupotage. Les lésions finiront par disparaitre spontanément, mais cela peut prendre un temps assez long, de plusieurs mois jusqu’à une année. Elles peuvent aussi nécessiter l’intervention d’un traitement pour éviter la propagation. « molluscum contagiosum traitement naturel »

Cette maladie touche aussi les adultes, mais ici, elle est considérée comme une IST et c’est généralement le type 2 du virus qui est mis en cause. Tout aussi contagieuse, elle est transmise par voie sexuelle et se propage dans région ano-génitale ou sur le pubis. Dans ce cas, il est important de réaliser un dépistage VIH car sa présence peut révéler une immunodéficience.

Causes du molluscum contagiosum: « molluscum contagiosum traitement naturel »

Le molluscum contagiosum est causé par le Molluscum Contagiosum Virus (MCV). C’est le plus fréquent des poxvirus pathogènes chez l’homme et on en connait actuellement quatre génotypes classés de MCV-1 à MCV-4. Le MCV-1 est celui mis en cause chez les enfants tandis que chez les adultes, c’est le MCV-2 qui est plus fréquent. La période d’incubation du virus varie entre deux (02) semaines et six (06) mois. La propagation du virus est favorisée par un environnement chaud et humide ; ainsi que par un contact direct avec la peau d’une personne malade ou avec des objets contaminés. Le molluscum contagiosum régresse spontanément sans laisser de cicatrices chez certains patients, mais chez d’autres, il peut créer une plaque d’eczéma inflammatoire autour de la lésion qui finira par se résorber, ou encore, il peut devenir une inflammation comme un furoncle qu’il va falloir désinfecter pendant quelques jours. La période de guérison moyenne du molluscum contagiosum varie entre 6 et 18 mois.

Symptômes du molluscum contagiosum : « molluscum contagiosum traitement naturel »

Le molluscum contagiosum est caractérisé par des papules qui mesurent environ 1 à 5 mm de diamètre, lisses, en formes de dôme et peuvent présenter une ombilication centrale. Ces lésions, non douloureuses, peuvent être de couleur blanche, nacrée, rose ou chair. Elles peuvent être isolées ou multiples et, dans ce cas, elles peuvent être regroupées ou éparses au niveau des plis cutanés. Les régions généralement les plus touchées sont le tronc, le cou, le visage, l’intérieur du coude, les aisselles et la partie arrière des genoux. Ces excroissances se retrouvent rarement, voire jamais, sur les paumes des mains, la plante des pieds et les membranes muqueuses.

Les lésions du molluscum contagiosum sont généralement asymptomatiques, mais elles peuvent parfois s’accompagner de prurit ou de douleur. La peau autour de ces excroissances peut devenir rose, rugueuse et entrainer des démangeaisons. Parfois, les boutons aussi deviennent rouges et se remplissent de pus. La complication la plus fréquente est l’inflammation autour des lésions (10 à 75% des cas). « molluscum contagiosum traitement naturel ».

Prévention du molluscum contagiosum

Le molluscum contagiosum étant une pathologie quelque peu handicapante pour les personnes atteintes, il est préférable de prendre des mesures pour limiter au maximum sa propagation. Comme précautions à prendre, il est recommandé de :

  • Eviter tout contact avec une personne malade y compris avec ses effets personnels comme les habits, les serviettes, le savon… ;
  • Baigner les enfants séparément au sein d’une fratrie ;
  • Ne pas toucher ni gratter les lésions ;
  • Se laver correctement les mains après avoir touché une papule ;
  • Eviter l’épilation à la cire en institut et le tatouage en absence de règles d’hygiènes strictes ;
  • Utiliser les produits de bain et les serviettes de façon individuelle au sein de la famille.

 

Traitement du molluscum contagiosum

Dans l’optique de vous fournir un traitement efficace et efficient sur ce mal, les experts du centre de phytothérapie, NDIASANTE, ont mis au point après plusieurs années de recherches une tisane à base de plantes naturelles pour soigner le molluscum contagiosum. Cette tisane aux propriétés spécifiques permet d’en finir définitivement avec cette infection sans laisser aucun effet secondaire après son utilisation.

RENDEZ-VOUS DANS NOTRE BOUTIQUE EN LIGNE EN CLIQUANT ICI POUR VOUS PROCURER LE TRAITEMENT.

soigner naturellement l’endométriose

recette naturelle contre les fibromes de l’utérus

insuffisance rénale : traitement naturel

traitement naturel des troubles de l’érection

soigner naturellement les polypes utérins

traitement naturel de l’éjaculation précoce

soigner naturellement l’hépatite B

traitement naturel de l’herpès

Alimentation contre la prostate

soigner naturellement l’oligospermie