You are currently viewing Marijuana et cancer

Marijuana et cancer

Cela fait plusieurs années que le cancer fait des ravages au sein de la population. Par chance, de nos jours, plusieurs traitements alternatifs parviennent à le repousser. D‘après certaines études, la meilleure option de traitement du cancer est l’utilisation de la marijuana. La marijuana est une herbe connue. Mais ce que beaucoup ignorent, c’est qu’elle a des vertus thérapeutiques. Dans cet article, nous vous faisons découvrir les bienfaits de la marijuana sur le cancer.

Lire aussi : Cancer du foie traitement d’appoint

 

Qu’est-ce que la marijuana ?

La marijuana est un stupéfiant que l’on obtient à partir du chanvre indien. Aussi connue sous le nom de cannabis, cette herbe a un fort pouvoir thérapeutique. En effet, le cannabidiol qui entre dans sa composition a prouvé son efficacité dans le traitement des cancers et tumeurs. De plus, les scientifiques, de par leurs recherches, prouvent les nombreuses actions bénéfiques du cannabis sur le système endocannabinoïde. Il aide notamment à maintenir l’équilibre du corps et bien plus encore. De même, l’huile de cannabis est d’un grand réconfort pour les personnes qui souffrent de cancers. Par ailleurs, le chanvre dont est extraite la marijuana est consommé par de nombreuses civilisations depuis des siècles. De la médecine traditionnelle chinoise aux coutumes grecques, cette herbe est présente partout dans le monde.

marijuana et cancer

 

Actions de la marijuana sur les récepteurs endocannabinoïde du cancer

Le système endocannabinoïde comprend deux principaux types de récepteurs à savoir :

  • Les cannabinoïdes 1 (CB1) qui, selon certaines études, se trouvent aussi bien dans le cerveau que dans le système nerveux central ;
  • Les cannabinoïdes 2 (CB2) qui, eux, se situent dans la rate, le système immunitaire et les autres structures afférents.

Ces deux récepteurs réagissent différemment suivant le type cannabinoïde. Comme exemple, nous avons le THC qui a de meilleurs rapports avec les CB1. Mais il peut aussi activer les CB2. Donc, il se lie aux deux récepteurs pour les activer. De la même manière, la marijuana agit sur les récepteurs de façon indirecte sans se lier à eux. Elle s’unit à ces derniers pour empêcher d’autres composants chimiques de s’y lier. Une autre particularité de la marijuana est qu’elle interagit avec d’autres récepteurs du corps. Parmi ceux-là on retrouve la sérotonine et les 5-HT1A généralement relier aux récepteurs TRPV1. Ces récepteurs arrivent comme des canaux ioniques. La marijuana est donc importante pour les fonctions corporelles. C’est ce qui fait d’elle un atout contre le cancer.

 

Comment utiliser la marijuana contre le cancer ?

La marijuana est un traitement complémentaire sûr. Car, selon certaines découvertes, la marijuana aide à faire disparaitre les effets néfastes des traitements anti-cancéreux. Ce qui améliore ainsi la qualité de vie des malades. L’action de la marijuana dans le traitement du cancer repose donc sur sa capacité à apaiser les symptômes de la chimiothérapie.

Une autre découverte est l’huile de marijuana. Cette huile permet de minimiser les nausées, vomissements et douleurs chroniques. Les cannabinoïdes approuvés par la FDA montrent leur efficacité dans la résolution de ces symptômes. En effet, les cannabinoïdes synthétiques montrent leur pouvoir d’action sur les récepteurs de la dopamine. C’est cette performance qui les rend essentiels dans la prévention des effets indésirables de la chimio.

 

La marijuana et les différents types de cancers

La marijuana aide à contrôler la propagation des cellules cancéreuses et à en réduire le nombre. Ce qui en fait un allié contre plusieurs types de cancers. Ainsi on a :

  • Cancer du sein: la marijuana aide à le combattre grâce à son action sur le carcinome du sein et à ses propriétés anti-tumeurs. En effet, la marijuana provoque la mort des cellules cancéreuses. Car elle favorise la communication entre l’apoptose et l’autophagie.
  • Le cancer de la vessie: ici, la marijuana déclenche la mort des cellules cancéreuses de la vessie grâce à l’activation du récepteur TRPV2. Aussi, la marijuana permet de soigner les maladies lymphoblastiques.
  • Cancer du côlon: selon certaines études, la marijuana permettrait de ralentir de développement du cancer du côlon. Certaines de ses propriétés incluent la neutralisation des glandes anormales du rectum et du colon. Ces résultats d’études sont encore au stade embryonnaire mais l’hypothèse en vaut le coup.
  • Le cancer du cerveau: le cannabidiol inhibe la prolifération du delta9-THC dans les cellules glioblastomes. Il prévient ainsi la migration des cellules du gliome. Tout ceci grâce à un mécanisme indépendant des récepteurs cannabinoïdes.

 

Pour vous procurez cette herbe thérapeutique, veuillez visiter notre boutique en ligne www.ndiasanté.com.

Si vous souhaitez avoir de plus amples informations sur la marijuana, contactez-nous par Whatsapp au +33 7 53 84 54 92.

Cet article a 3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez Captcha ici : *

Reload Image