You are currently viewing cystite traitement naturel
traitement naturel

cystite traitement naturel

cystite traitement naturel

Définition de cystite

La cystite est une infection urinaire causée par la bactérie « Escherichia Coli » qui est une bactérie naturellement présente dans le gros intestin. Lorsque cette bactérie pénètre dans l’urètre, elle remonte dans la vessie où elle commence à se multiplier, d’où l’apparition de cystite localisée au niveau de la vessie.

La cystite est une infection qui touche aussi bien les hommes que les femmes, mais elle touche plus particulièrement les femmes à cause de certains facteurs qui sont liés au sexe féminin. Dans cet article, après avoir fait un tour d’horizon sur les causes de la cystite, nous vous présenterons le traitement naturel mis en place par les phytothérapeutes de Ndiasanté pour vous permettre de guérir définitivement de cette infection urinaire. Dans cet article nous parlons de « cystite traitement naturel ».

 

Les facteurs favorisants la cystite chez les femmes

Comme nous le disions plus haut, le risque de développer une infection urinaire est plus accru chez femmes. En effet, la proximité entre l’orifice externe de l’urètre de la femme ainsi que le vagin et l’anus favorise la pénétration beaucoup plus rapide des bactéries dans la vessie de la femme. En dehors du sexe, d’autres facteurs favorisent aussi le développement des cystites chez la femme. Il s’agit notamment de :

  • Les rapports sexuels: ce sont des facteurs déclenchant la cystite à cause des microtraumatismes qu’ils provoquent. Les études ont prouvé qu’après les rapports sexuels, certaines femmes souffrent de cystites à répétition. Ici, il est recommandé d’uriner après chaque rapport sexuel afin que les bactéries qui auraient pu remonter dans l’urètre soient évacuées avec l’urine.

 

  • Utilisation de diaphragme: elle peut favoriser les infections d’une part par un effet mécanique qui gêne l’évacuation de l’urine présente dans la vessie et d’autre part, par la modification de la flore bactérienne causée par l’application de gel spermicide. Notons que tous les contraceptifs locaux par spermicide ont la même conséquence.

 

  • Ménopause: le déficit d’hormones lié à la ménopause, et plus spécifiquement les œstrogènes, favorise le développement d’infections urinaires après 50 ans. De plus, le prolapsus génital et urinaire des femmes âgées ne leur permet pas de vider complétement leur vessie ce qui les prédispose aux infections. De même, l’incontinence urinaire constitue également un facteur de développement des cystites.

 

  • La grossesse: au cours de la grossesse, la vessie est comprimée par l’utérus ce qui entraine la stagnation de l’urine dans la vessie et accroit ainsi la survenue plus fréquente d’infections urinaires pendant la grossesse.

 

  • Hygiène intime: les douches vaginales trop rigoureuses et répétitives déséquilibrent le micro biote intime de la flore et entraine les infections. Il en va de même pour les savons trop agressifs ou les bains moussants qui doivent être évités pour maintenir l’équilibre intime et prévenir les cystites. Allant toujours dans le sens de l’hygiène intime, il est recommandé aux femmes de s’essuyer de l’avant vers l’arrière après être allées aux toilettes afin d’éviter la propagation des germes de l’anus vers l’urètre.

 

  • Le manque d’eau: l’insuffisance de l’apport hydraulique dans le corps favorise les infections car l’urine n’est pas abondante. Le risque de cystite est plus élevé en période de chaleur car on transpire plus qu’on urine. Alors, il est recommandé de boire beaucoup d’eau surtout quand il fait chaud pour induire une urine abondante qui permettra d’évacuer les germes.

 

  • Constipation: elle augmente la stagnation de l’urine dans la vessie ce qui favorise le développement des infections. Il vous faut donc consommer des fruits et légumes pour alléger votre ventre et vous permettre d’aller fréquemment à la selle.

Si vous souffrez de cystites à répétition, rechercher la présence de l’un ou l’autre de ces éléments pour y apporter la solution adéquate. Mais, dans bien des cas, y apporter une solution ne suffit pas à écarter les récidives et il s’impose alors le suivi d’un traitement au long cours. « cystite traitement naturel »

 

Les facteurs favorisants la cystite chez les hommes

Les cystites sont plus rares chez les hommes à cause de la longueur de leur urètre. Les bactéries n’arrivent donc pas à atteindre la vessie avant l’émission des urines et elles y sont évacuées. Par contre, après 50 ans, la diminution des sécrétions de la prostate favorise l’apparition des cystites chez l’homme.

Certains états pathologiques s’accompagnent d’un risque particulièrement élevé :

  • Des anomalies morphologiques de l’appareil urinaire qui peuvent être génétique.
  • Quelques maladies neurologiques comme : la  sclérose en plaques par exemple qui empêchent une vidange complète et entraînent une stagnation des urines dans la vessie.
  • Une présence trop grande de  sucre dans les urines chez le prédispose à la multiplication des bactéries dans l’urine.

La réalisation de sondages urinaires et, plus encore, la mise en place prolongée d’une sonde pour évacuer les urines représentent des sources très fréquentes d’infection.

Les cystites sont ainsi une complication fréquente lors des hospitalisations.

Il en va de même pour les maladies de la prostate qui gênent la vidange de la vessie et favorise les infections chez l’homme peu importe l’âge. Certaines maladies ou anomalies peuvent être mises en cause dans le développement des cystites chez l’homme. Il s’agit notamment de :

  • Les maladies neurologiques comme la sclérose en plaques ;
  • Anomalies morphologiques de l’appareil urinaire de l’homme ;
  • Diabète ;
  • Réalisation de sondage urinaire ;
  • Mise en place prolongée d’une sonde dans l’urètre

A lire :

infections urinaires et traitement naturel

clou de girofle et fausses couches

traitement naturel du cancer de prostate

soigner naturellement l’éjaculation précoce